· 

Planter des bulbes printaniers

Planter des bulbes printaniers

Mais d'abord, qu'est-ce qu'un bulbe ?

Un bulbe est une partie souterraine de plante qui renferme ses réserves nutritives pour lui permettre de passer l'hiver en terre et de renaitre au printemps.

Un exemple typique de bulbe que tout le monde connait : l'oignon !!

On associe souvent aux bulbes d'autres types de plantes à réserves sous-terraine comme les cormes, les rhizomes, les tubercules... Si vous voulez en savoir plus sur ces différences, voici un article qui l'explique très bien chez promesse de fleurs : 

Bulbes, cormes, rhizomes... Quelle différence ?

On parle de bulbe printanier lorsque les bulbes fleurissent... au printemps! Et si vous voulez en profiter, il faut les planter à l'automne. D'où cette article !

Différents bulbes à votre disposition

Il existe une multitude de bulbes printaniers en tous genres, de toutes les couleurs, pour tous les types de terre et toutes les expositions. A vous de partir à la recherche de ceux qui se plairont dans votre jardin.

Je vous présente ici une sélection des classiques.

- Des indigènes que l'on trouve dans la nature en France. Attention, interdit de les prélever dans la nature !!! Si vous en voulez chez vous, achetez-les en pépinière, ou demandez-en quelques bulbes à un voisin: il auront vite fait de s'étendre.

- Des horticoles obtenus par les obtenteurs ou indigènes dans d'autres contrées.

Pour l'ombre ou la mi-ombre

Voici des bulbes qui se plaisent à l'ombre des arbres et arbustes, ou dans des potées qui ne sont pas plein sud. Mieux vaut éviter le soleil direct et chaud pour ces variétés.

  • Les indigènes
  • Les horticoles ou d'ailleurs :

Pour le soleil ou la mi-ombre

Et voici une sélection pour le soleil ou la mi-ombre : massifs bien exposés, pelouse ensoleillée, terrasse ou balcon au sud,...

  • Les indigènes
  • Les horticoles ou d'ailleurs :

Comment planter les bulbes printaniers ?

Dans un massif

Faire un trou à l'aide d'un plantoir simple ou d'un plantoir à bulbes à la profondeur de plantation indiquée sur le paquet que vous avez acheté. Déposer le bulbe au fond du trou dans le bon sens !!! En général, le haut est plus pointu, mais c'est parfois un peu difficile à voir. Essayer de repérer s'il reste quelques racines : c'est le bas ! Ou bien si un bourgeon de feuilles commence à apparaitre : c'est le haut !

En pot

Toujours mettre une couche de drainage au fond de la jardinière (c'est valable pour n'importe quelle plantation!) : billes d'argile, gravier, tessons de pots cassés... Cela évite aux racines de baigner dans l'eau qui stagne dans la coupelle.

Mettre une couche de géotextile (se trouve en rouleau en jardinerie) : cela permet d'éviter que la terre ne vienne combler les espaces entre les billes d'argile (ou autre) ce qui anéantirait le rôle de cette couche! Et accessoirement, c'est bien pratique, lorsque l'on renouvelle ses jardinières, de pouvoir séparer rapidement terre et drainage...

Mettre une petite couche de terreau de manière à obtenir la bonne profondeur pour poser les bulbes. Si on a des bulbes différents à planter dans la même jardinière mais pas à la même profondeur, procéder par couches.

Recouvrir de terreau jusqu'à 1 ou 2cm sous le bord du contenant (pour éviter que la terre ne parte avec l'eau au premier arrosage!!). Tasser un peu et compléter de terreau si besoin.

Placer les jardinières et arroser!

 

Si vous mélangez bulbes et plantes en godets, procédez de même en répartissant les bulbes autour des mottes des plantes.

Dans une pelouse

Si vous souhaitez vous concocter une parcelle de prairie fleurie de bulbes au printemps dans votre pelouse, c'est simple mais cela demande quelques efforts...

N'hésitez pas à acheter beaucoup de bulbes pour avoir un bel effet : certains se plantent à 100 bulbes par m2 !! Et mélangez les variétés pour avoir une floraison prolongée de janvier à avril.

L'idéal est de procéder après une bonne pluie pour pour travailler plus facilement.

A l'aide d'une pelle bêche, scalpez votre pelouse par morceaux (carrés de 20cm= fer d'une pelle) : sectionnez votre pelouse sur le périmètre du carré puis essayez de passer la pelle plus horizontalement pour obtenir comme un morceau de moquette de 5-7cm d'épaisseur.

Posez ce carré à côté, disposez vos bulbes, remettez le carré de pelouse et tassez en marchant dessus.

Arrosez et attendez le printemps !

Bon, ... pendant l'hiver, cette zone semblera un peu 'ravagée'... Mais dès le printemps suivant, l'herbe repousse et les bulbes s'épanouissent. Et ensuite, plus besoin de s'en occuper pendant des années !

 

Voici quelques photos de celle que j'ai plantée chez moi l'automne dernier. J'ai hâte de revoir toutes ces fleurs au printemps !

Avec quoi associer les bulbes de printemps ?

Les possibilités d'associations sont infinies ! Laissez libre cours à votre créativité et à vos envies.

Voici quelques associations que j'ai réalisées dans mon jardin cette année. Je complèterai les photos au printemps prochain !

Exemple dans un massif

Massif orienté plein ouest, au pied d'une terrasse. Plantation octobre 2017. 

L'idée est de masquer le mur de la terrasse avec le volume des euphorbes panachées et d'animer le tout avec des tonalités bleues et blanches en accord avec les feuillages panachés de blanc. Le tout évoluant tout au long du printemps.

Exemples de jardinières

Jardinières bulbes printaniers et vivaces à la plantation en automne
Jardinières bulbes printaniers et vivaces à la plantation en automne

J'ai créé 2 sortes de jardinières pour la mi-ombre (rondes) :

Dans la première : 

- Bulbes : jonquilles, hélléborines, jacinthes des bois;
- Vivaces : heuchères et liriope

Dans la seconde :

- Bulbes : tulipes sylvestris, anémones des bois, jacinthes des bois;
- Vivaces : heuchères et liriope

 

Et j'ai créé 2 sortes de jardinières pour le soleil (rectangles) :

Dans la première : 

- Bulbes : jonquilles, hélléborines, muscaris;
- Vivaces : tiarelles et stokesia

Dans la seconde :

- Bulbes : tulipes sylvestris, anémones blanda, muscaris;
- Vivaces : tiarelles et stokesia

 

Rendez-vous en mars pour les photos des bulbes en fleurs !


Et l'entretien, me direz-vous ?

Rien !!! Ou quasiment rien !

Si, si : les laisser tranquilles et ils se débrouillent tous seuls !

Bon, en été, il faut quand même arroser bien sûr, en particulier dans les jardinière...

Mais surtout, ne coupez pas le feuillage des bulbes tant qu'il n'est pas tout sec car c'est ce qui permet à la plante de se régénérer pour l'année suivante.

 

Mettez les feuilles d'automne sur les jardinières pour qu'elles apportent un peu de nutriments en se décomposant, un peu de compost également de temps en temps si vous en avez. Et normalement, vivaces et bulbes égaieront vos printemps plusieurs années.

Crédit photos : Sandrine Tellier (sauf précision contraire en légende de photo)

Écrire commentaire

Commentaires: 0