· 

Types de plantes importants à connaitre

Apprenez à connaitre les principaux types de plantes pour savoir en prendre soin.

Le soin que l'on doit apporter à ses plantes, et les utilisations intéressantes que l'on peut en faire, découle, en partie, du type de plante dont il s'agit.

Je vous propose ici de détailler les caractéristiques générales des types de plantes qu'il me semble important de connaitre pour être en mesure de bien prendre soin de son jardin. Et cerise sur le gâteau, vous saurez mieux les associer !

Caduque ou persistante

Différences entre plantes caduques et persistantes

Définition

Ce sont les termes utilisés pour différencier les plantes qui perdent ou non leur feuillage l'hiver.

  • Une plante caduque perd ses feuilles en hiver. Exemples : le chêne, le pommier, l'hortensia, l'aster, la rhubarbe, ...
  • Une plante persistante garde ses feuilles en hiver. Exemples : la plupart des conifères, le magnolia grandiflora, l'oranger du Mexique, l'hellébore, la sauge officinale, ...
  • On dit qu'une plante est semi-persitante lorsqu'elle ne perd qu'un partie de ses feuilles en hiver. Cela dépend souvent des pics de température durant la saison froide. Exemples : l'abelia, certaines fougères, la verveine de Buenos Aires, la menthe, le fraisier, ...
  • Et une petite subtilité (il en faut 😉) : il existe des plantes 'marcescentes' : elles conservent leur feuillage mort sur les tiges jusqu'à ce que la pousse des nouvelles feuilles de l'année fasse tomber les anciennes. C'est le cas du charme et du hêtre, par exemple.

Conséquences sur leur utilisation

  • Les persistants sont interessants pour cacher toute l'année une vue disgracieuse.
  • Une bonne proportion entre persistants et caducs permet de rythmer le jardin en hiver. 1/3-2/3 ou moitié/moitié selon les cas.
  • Les arbres caducs, permettent de laisser le soleil atteindre les plantes à ses pieds au printemps. Les vivaces à floraison printanière apprécieront.
  • Les plantes ayant besoin d'un sol riche en matière organique se plairont sous les caducs car leurs feuilles viendront amender le sol en tombant à l'automne.

Conséquences sur les soins à leur apporter

  • Les plantes caduques ont tendance à montrer rapidement un manque d'eau (feuilles vers le sol) alors que les persistants sont plus secrets : il vaut donc mieux surveiller l'arrosage de ces derniers.

 

Herbacée ou ligneuse

Différences entre plantes herbacées et ligneuses

Définitions

  • Une plante herbacée fait des tiges souples ou peu résistantes, souvent vertes. Exemples : les graminées, la pivoine herbacée, le narcisse, la fougère, l'hellébore, la rhubarbe... Certaines, toutefois, sont particulièrement solides : c'est le cas du bambou.
  • Une plante ligneuse fait du bois: ce sont les arbres et les arbustes. Exemples : tilleul, hortensia, abelia, sauge, thym, bruyère, ...   

Conséquences sur leur utilisation

  • Ce sont souvent les ligneux qui permettent de créer 'l'ossature' du jardin par leurs formes plus rigides.

Conséquences sur les soins à leur apporter

  • Les ligneux nécessitent souvent d'être taillées pour conserver le port souhaité.
  • Les herbacées, elles, demanderont plus de soin au désherbage.

Conclusion

Vous savez maintenant l'essentiel sur les principaux types de plantes. Il ne vous reste plus qu'à vous promener régulièrement dans votre jardin, carnet et stylo à la main, pour noter les détails qui vous permettrons de savoir à coup sûr à quel type de plante appartient chaque merveille de votre petit coin de paradis ! 😉

Crédit photos et dessins : Sandrine Tellier (sauf précision contraire en légende de photo)

🦊 Cet article vous a plu ? Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des nouveautés ! 🦋

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Delouvrier (dimanche, 20 septembre 2020 15:30)

    Bravo et merci pour le partage de ces conseils et ces informations!
    A bientôt!
    Bisous
    Co

  • #2

    Sandrine (lundi, 28 septembre 2020 09:02)

    Merci Co !