· 

Pourquoi et quand faire appel à un concepteur de jardins ?

Pourquoi et quand faire appel à un concepteur de jardins ?

Qu'est-ce qu'un concepteur de jardins ?

Le rôle du concepteur de jardins est de projeter, dessiner et faire réaliser un jardin unique qui répondra parfaitement à vos envies, vos besoins, vos habitudes de vie, et au lieu où il va s'inscrire.

A l'instar de l'architecte lorsque vous faite construire votre maison, le concepteur de jardins va imaginer et dessiner votre jardin,  créer les documents techniques nécessaires à sa réalisation, vous conseiller lors de la sélection des entreprises de réalisation et suivre le chantier pour vous.

Vous entendrez aussi parler de 'paysagiste concepteur', 'architecte paysagiste' (terme qui ne doit plus être utilisé normalement), 'concepteur jardinier', 'paysagiste' tout court ... Attention toutefois au terme vague "Paysagiste" qui est utilisé à la fois par des concepteurs et par des entreprises de réalisation et d'entretien de jardin. Ces derniers ne font pas, en général, de conception. C'est un peu comme la différence entre un architecte et une entreprise du bâtiment 😉

Enfin certaines entreprises regroupent les 2 activités (conception et réalisation): leur bureau d'étude, composé d'un ou plusieurs concepteurs, imagine les projets de jardins qui seront réalisés par leurs équipes de jardiniers.

Quand faire appel à un concepteur de jardins ?

Le temps de la réflexion = le temps de la qualité

De nombreux clients, voyant arriver les beaux jours fin-mars, début avril, se disent qu'ils aimeraient avoir un beau jardin pour l'été... ok, mais pour l'année suivante ! 😂

Certaines entreprises de réalisation vous proposeront de créer un jardin rapidement. C'est possible, mais en plantant les mêmes essences que l'on voit dans tous les jardins, qui ne correspondront pas forcément à vos gouts et votre mode de vie, qui ne répondront pas nécessairement aux exigences actuelles en terme de biodiversité et de respect de l'environnement, et qui vous demanderont certainement beaucoup d'entretien au final... sans compter les risques de perte de plantes si elles ne sont pas plantées au bon moment.

 

Pour vous proposer le jardin qui répondra à tous ces critères, le concepteur doit prendre le temps de :

  • échanger avec vous pour bien comprendre vos envies, besoins et le contexte;
  • réfléchir à votre projet;
  • dessiner votre projet pour que vous soyez en mesure de l'appréhender et de valider les choix;
  • sélectionner avec soin les plantes et les matériaux;
  • réaliser avec précision les documents techniques détaillés garants d'une réalisation de qualité.

Le délai nécessaire est donc bien plus long que la réalisation d'un simple devis. Et comme le concepteur gère plusieurs dossiers en même temps (trop fort ! 👍), je vous conseille de prévoir à minima 2 à 3 mois d'études avant consultation des entreprises pour la réalisation.

 

Et pour vous convaincre de la nécessité de donner du temps au temps, une petite vidéo intéressante...

Le temps de la nature

Un autre paramètre à prendre en compte pour la création d'un jardin est le temps de la nature...

Pour que les végétaux reprennent bien et éviter les déconvenues, il faut respecter le cycle des saisons et planter au meilleur moment. Même si l'on voit partout que les plantes en conteneurs peuvent être plantées n'importe quand, il est préférable de se cantonner à la période octobre-mars, hors période de gel.

Personnellement, je préconise toujours à mes clients une plantation à l'automne lorsque c'est possible, quitte à devoir être un peu patient... vous en serez récompensé !

 

"A la sainte Catherine, tout prend racine!"

Les différentes étapes de la conception d'un jardin

Chaque concepteur a bien sûr sa propre manière de travailler, mais les grandes étapes sont globalement les mêmes pour tous. Les voici avec ma façon de les appréhender.

Première visite sur place

Pour donner naissance à votre jardin, une première rencontre sur site nous permet d’échanger sur vos besoins, envies et contraintes. Elle est l’occasion pour moi de m’imprégner du site qui va l’accueillir.

Diagnostic et esquisse

Le diagnostic est une étude à la fois objective et sensible des caractéristiques du site (historiques, géographiques, spatiales, végétales, environnementales, usages, potentialités, contraintes, …) qui permet de définir les enjeux qui guideront le projet.

Je vous propose ensuite les intentions de projet à travers l’esquisse. C’est la transcription graphique des intentions. Document essentiel de conception, elle demeure, dans la suite du processus, le guide assurant la cohérence et l’unicité du projet.

 

Documents pouvant être fournis en fin d’étape :

  • Fiche de diagnostic avec lecture du site à différentes échelles
  • Formulation des enjeux et des intentions de projet
  • Esquisse

Avant-projet

L’avant-projet donne la nature et la mesure de l’esquisse. C’est la part de rêve du projet.

  • Les différents espaces du projet sont identifiés et qualifiés, chacun avec ses propres qualités d’ambiance, de lumière, de densité, d’usages, de vues…
  • Les mouvements de terrain sont étudiés pour que le projet s’exprime également par le contact des pieds sur le sol.
  • Les cheminements et les types de sols sont soigneusement positionnés et dimensionnés.
  • Les coupes permettent de faire dialoguer les différents espaces par les hauteurs.
  • La répartition des masses végétales, des zones de plein et de vide, des limites entre espaces (physiques ou non), découlent des éléments ci-dessus et se conjuguent à l’esquisse pour aboutir au document clé de cette étape d’avant-projet : le plan masse.
  • La signature végétale du jardin et une palette de matériaux sont déterminées.

A l’issue de l’avant-projet, une fourchette estimative du coût des travaux est fournie.

 

Documents pouvant être fournis en fin d’étape selon la nature du projet :

  • Coupes
  • Maquette et/ou plan de nivellement
  • Plan de cheminements
  • Plan masse
  • Palette illustrant la stratégie végétale
  • Palette illustrant les types de matériaux proposés
  • Dessins d’ambiances
  • ...

Projet

Cette étape est la phase normée du processus de conception.

La phase projet  permet de préciser par des documents techniques (plans, coupes et élévations,…) les formes des différents éléments du projet, la nature et les caractéristiques des matériaux et les conditions de leur mise en oeuvre.

La liste des végétaux est définie ainsi que leur plan de plantation.

Le DCE  (dossier de consultation des entreprises) est constitué de l’ensemble de ces documents techniques, ainsi que des pièces écrites nécessaires à la consultation.

 

Documents pouvant être fournis en fin d’étape selon la nature du projet :

  • Plan de phasage du projet
  • Chronologie de chantier
  • Métrés
  • Plans de gestion
  • Carnets de détails
  • Plan de plantation
  • Carnet des clauses techniques particulières : définit les conditions d’exécution ainsi que les spécifications concernant la provenance, la qualité et la mise en oeuvre des travaux.
  • Bordereau des prix unitaires : liste des prix unitaires à remplir par les entreprises consultées.
  • Détail quantitatif estimatif : liste des quantités et des prix (à remplir par les entreprises consultées) permettant de chiffrer les travaux.
  • Planning prévisionnel
  • Pièces administratives
  • ...

Suivi de chantier

Le rôle du concepteur, lors de l’exécution des travaux, est de s’assurer que les conditions de qualité, de délais et de coûts prévus par le projet sont respectées, ainsi que son dessin et sa cohérence.

Il est l’interlocuteur des entreprises de réalisation.

Suivi de l’évolution du jardin

Tout jardin est vivant et certains éléments nous échappent avec le temps : une plante se plait et s’étale plus que de raison ; une autre refuse de donner la meilleur d’elle-même…

J'aime revenir régulièrement voir l’évolution du jardin des clients qui le souhaitent et les conseiller sur les éléments à mettre en place pour le maintenir tel qu'ils l'aiment ou l'améliorer encore. C’est un moment de partage qui permet de faire évoluer ensemble leur jardin en fonction de leur vécu et ressenti sur une ou plusieurs années.

Crédit photos : Sandrine Tellier (sauf précision contraire en légende de photo)

Écrire commentaire

Commentaires: 0