Pelouse printanière

Présentation

Lieu :

Fontenay sous Bois

Maitrise d'ouvrage :

Client privé 

Mission : 

Visite-conseil

Année :

2017

Superficie :

Jardin de 1000 m2

Budget :

180 €

 

 

 

 

Besoin

Petites actions simples à réaliser pour égayer au printemps la partie du jardin visible de la cuisine (en grande partie une pelouse) et oeuvrer pour la biodiversité.

Eléments demandant peu d’entretien car peu de temps à y consacrer.

Proposition

Réserver une partie de la pelouse qui ne sera pas tondue pour y planter un assortiment de bulbes printaniers qui pourront s’y naturaliser.

Avantages :

  • Les bulbes nécessitent de laisser le feuillage sécher sur place pour une bonne régénération. La pelouse non tondue permet de les conserver tout en masquant ce feuillage jauni.
  • Un espace de pelouse non tondu attire la petite faune (papillons, abeilles, ...) via les petites fleurs sauvages qui s’y installent.
  • Moins de tonte donc moins d’entretien!

Avant

Pelouse avant l'apparition des bulbes printaniers.

Après

Pelouse début mars la première année après la plantation.
Pelouse début mars la première année après la plantation